POURQUOI J'AI CONSTRUIT CETTE REMORQUE

 

Je veux découvrir mon pays, le Canada en le voyant de près. Quoi de mieux qu'en vélo?  À l'âge de quinze ans, j'ai fait mon premier voyage de cyclocamping, avec mon ami Mike. Enfourchant nos vélos primitifs, nous avons roulé sur les 85 miles (137 km) séparant Ottawa des Rideau Lakes, en une seule journée pour coucher au chalet de l'oncle de mon ami. C'était des vélos à une vitesse avec freins à rétropédalage. Nous n'avions pas de garde-boue, pas de porte-bagage ou de sacoches, pas de lumières, mais seulement un petit sac à dos en toile pour transporter nos objets. En fait d'équipement de camping, nous avions un couteau de poche, une cantine de surplus militaire et une couverture. Mike avait le luxe d'un tapis de sol en caoutchouc pour le garder au sec. Il n'était pas question d'une tente, car un tel luxe n'était pas abordable. 

 

Cette nuit-là, mon copain et moi nous sommes couchés à la belle étoile dans nos couvertures sur le pareterre au bord du lac du chalet. Je me souviendrai toujours du ciel cette nuit-là, illuminé d'étoiles que je n'avais jamais vues dans le ciel pollué par la lumière de la ville. Je pouvais voir la voie lactée comme je l'avais seulement vue dans les livres. Malgré notre fatigue, nous avons bavardé et plaisanté pendant longtemps en admirant les étoiles filantes, avant de tomber dans un profond sommeil  

 

À l'âge de quinze ans, je pouvais supporter de ne pas avoir de matériel de camping et je pouvais composer avec un vélo à une vitesse dans des routes de gravier et quand même aimer mon voyage à vélo. Aujourd'hui, j'ai 75 ans. Je n'ai jamais rêvé d'atteindre cet âge avancé et de pouvoir faire du vélo camping. En grande partie, cela m'est possible grâce à l'invention du vélo électrique. Depuis lors, bien sûr, j'ai fait beaucoup de camping et je peux maintenant me permettre le meilleur de l'équipement moderne. L'équipement de bonne qualité dont je profite maintenant me permet de cuisiner de meilleurs repas, de dormir plus confortablement et de rester sec pendant de fortes pluies dans une tente de nylon, légère et facile à ériger. Afin de compenser pour la perte de force d'un corps de 75 ans, il y a deux ans, j'ai acheté un vélo électrique. Cela me permettra de continuer à faire du vélo jusqu'à ce que je sois vraiment vieux.

 

Cependant, il y a une pièce d'équipement qui n'existe pas encore. Il s'agit d'une remorque de vélocamping d'une bonne taille, capable de transporter toutes les commodités nécessaires au confort d'un homme de mon âge. C'est pourquoi j'ai construit ma propre remorque. L'ajout d'un panneau solaire est un avantage supplémentaire, qui a pour but d'augmenter l'autonomie de ma batterie et de m'accorder le plaisir de bricoler.